La première année du jardin partagé de Plougonvelin

mercredi 14 février 2018
par  Martine Stéphan
popularité : 0%

La mairie de Plougonvelin ayant besoin du terrain qu’elle avait mis à la disposition du jardin partagé à côté de l’école, elle nous en a attribué un nouveau, à côté du presbytère.
Le déménagement a démarré en novembre 2016 après la destruction de la caravane qui a été cédée à la "récup féraille" du club de hand-ball de Plougonvelin. 
Les plants transférés depuis l’ancien jardin dont de nombreux fruitiers (framboisiers, groseilliers, pêcher, pommiers, noisetiers, figuier, ...) et plantes aromatiques et médicinales (arbousier, ...) ont été plantés en alignement afin de constituer 4 bandes fruitières à l’entrée du jardin côté rue de Berthaume, sur l’espace le plus ombragé. Les branchages laissés par les employés communaux sur le terrain servent à marquer les bandes et enrichiront le sol en se décomposant. Les tailles et herbes indésirables sont gardées sur le jardin pour être compostées. La plante la plus envahissante est l’ail triquètre, nous essayons de l’enlever progressivement des haies fruitières et les parties enherbées sont tondues régulièrement. Une tondeuse a été achetée par le collectif.
Des carrés de fraisiers ont été plantés près de la cabane que la municipalité a installée afin de profiter de l’ensoleillement.
Une rocaille est réalisée le long du mur de la mairie exposée plein sud, où sont plantées des aromatiques (menthe poivrée, ...)
Une planche potagère préparée durant l’automne 2016, d’abord recouverte d’une bâche pour étouffer les plantes en place en empêchant la photosynthèse a ensuite été travaillée à la grelinette pour enlever les racines des ronciers et enfin recouverte de paille et de feuilles mortes pour enrichir le sol. Au printemps des pommes de terre, des échalotes, des haricots, des choux, ont été semés ou plantés. Les récoltes se sont étalées sur l’été. La planche est à nouveau couverte de paille cet automne.
Une parcelle toujours exposée au soleil le long du mur de la mairie a été désherbée à la main au printemps et des graines de courges diverses y ont été semées. Elle jouxte un espace vierge où 3 plants de vigne, 2 mûriers, des rosiers blancs anciens et des massifs de pois de senteur étaient déjà installés.
A l’entrée sud rue de Berthaume un massif a été créé pour permettre d’accueillir des dons de plants. Cette année des plants de tomates cerises ont donné à profusion malgré l’attaque de mildiou et ont régalé promeneurs et jardiniers.
D’autres projets sont discutés au sein du groupe des jardiniers qui se retrouvent le mercredi de 10h30 à midi.
Venez nous rejoindre, inutile d’avoir des connaissances poussées en jardinage pour y venir, les échanges et les rencontres sont l’objectif principal pour nous"


Portfolio

JPEG - 5.4 Mo JPEG - 5 Mo

Commentaires